Le dernier numéro d'Echos Sauvages

Téléchargez ci-contre le dernier numéro de notre publication

ECHOS SAUVAGES

N° 38 - Décembre 2022


Accéder aux numéros 30 à 39 : Cliquez ICI
Accéder aux numéros 20 à 29 : Cliquez ICI
Accéder aux numéros 10 à 19 : Cliquez ICI
Accéder aux numéros 01 à 09 : Cliquez ICI


Accéder aux numéros du journal des éléphantaux : Cliquez ICI

 

Prochain numéro d'Echos sauvages : Avril 2023


 

  • Nom du fichier : ES 38
  • Taille : 7.43 Mo
Télécharger

Couverture Echos Sauvages N° 38 - Décembre 2022

 

Cliquez pour agrandir

Lire un article d'Echos sauvages N° 38 - Décembre 2022 - Voir ci dessous

Cet article est changé régulièrement.

 

Un travail de sensibilisation sans relâche

Travaillant sans relâche à la conservation des tigres en Inde, la Wildlife Protection Society of India (WPSI), dirigée par Belinda Wright, notre partenaire de terrain, concentre tout particulièrement ses efforts de protection dans les États du Maharashtra et du Madhya Pradesh, où la densité de tigres est l’une des plus élevées du pays. Au fil des ans, la WPSI a construit un réseau d’informateurs et d’enquêteurs locaux de confiance qui recueillent des données sensibles transmises à nos équipes en temps réel, leur permettant ainsi de prendre des mesures contre le braconnage et toutes autres activités illégales.

 


 

Ci-contre : Chhota Bhim

Sur sept camionnettes de conservation, deux d’entre elles couvrent les villages limitrophes aux réserves à tigres de Bandhavgarh et de Kanha pour organiser des projections de films et de nombreuses réunions de sensibilisation dans les villages.
62 appels reçus sur leur hotline dédiée aux alertes locales ont permis de détecter des cas de braconnage et conduit à l’arrestation de 35 braconniers.

La présence continue et le travail des équipes de la WPSI sur le terrain ont permis de dissuader les groupes de braconniers locaux. C’est grâce au soutien continu de Terre et Faune et d’autres donateurs que ce programme phare a pu devenir un modèle de conservation du tigre. Il a énormément contribué à la survie à long terme des tigres sauvages, de leurs proies et d’autres espèces sauvages menacées en Inde centrale.

Nouvelles de Bandhavgarh

L’équipe de la WPSI est stationnée dans la réserve à tigres de Bandhavgarh depuis 2011. Ses principaux objectifs: soutenir les autorités locales en matière de renforcement des lois et gagner la confiance des gens en développant des relations de coopération à long terme en matière de conservation avec les nombreuses communautés locales. De janvier à août 2022, l’agent de terrain assigné à Bandhavgarh par la WPSI a parcouru de grandes distances autour de la réserve dans sa camionnette pour aller visiter des villages éloignés en périphérie de cette zone protégée. Avec son assistant de terrain, il a dirigé 129 réunions de village avec projections de films et a visité 54 marchés hebdomadaires au cours desquels un total de 10’507 cartes sur le programme de récompense pour toute information secrète ont été distribuées. En outre, l’équipe a également sensibilisé 725 élèves à l’importance de la conservation de la faune lors de neuf ateliers d’éducation à la nature dans la région.

Chhota Bhim

Chhota Bhim, notre tigre ambassadeur de sept ans, a été aperçu plusieurs fois rôdant à Khitoli, chaîne montagneuse couverte de forêts vierges de feuillus, à l’ouest de la réserve de Bandhavgarh. Ces dernières années, cette zone est devenue un point clé pour l’observations des tigres, des antilopes Nilgai et des gazelles
chinkara. De janvier à juin 2022, Chhota Bhim a fait grâce de sa présence à de nombreux visiteurs. Il a été le tigre le plus vu jusqu’à ce que le parc ferme pour la mousson en juillet. Son endroit préféré semble être le lac Darraha. Dans la dernière semaine de juin, il a courtisé la femelle Kantibaah. Heureusement, Chhota Bhim reste à l’écart des combats avec d’autres tigres et ne montre aucune agressivité envers les touristes et les habitants de la région.


 

Date de dernière mise à jour : 06/12/2022