Ours en Inde

Et si les ours n'existaient plus que sous forme de Teddy en peluche ?

TERRE & FAUNE ET WILDLIFE SOS JOIGNENT LEURS FORCES POUR SAUVER LES OURS LIPPU, CONDAMNES A DANSER POUR LEURS CRUELS MAITRES.

 

Pendant des années, les ours lippu ont été braconnés, torturés (nez, dents et pattes mutilés) et entraînés avec des méthodes brutales et cruelles pour devenir des ours danseurs, forcés à faire des performances dans les rues devant des touristes. A l'heure actuelle, 1'200 ours sont encore dans ce circuit (voir ES 03 Mai 2005).

 

En été 2005 et en hiver 2006, Terre & Faune a débloqué CHF 6'000,00 pour le sauvetage d'un ours, ses premiers traitements vétérinaires au sanctuaire et sa nourriture.

BRISER LE BATON, ROMPRE LA CORDE, STOPPER LA SOUFFRANCE, METTRE FIN A LA DANCE

Un pas vers la liberté.


Plus de 100 ours danseurs ont déjà été sauvés et épargnés d'une vie de souffrances et de peines par Wildlife SOS.

1) Investigation

Le partenaire de Terre & Faune en Inde, Wildlife SOS, a entrepris, en 1996, une importante investigation sur le trafic des ours danseurs et sur leurs entraîneurs, les gitans musulmans Kalandars. Des années plus tard, plus de 100 ours danseurs ont été extirpés de ce commerce illégal et cruel et réhabilités dans un grand sanctuaire à ours près de Agra. Les Kalandars se montrant prêts à céder leur ours et à renoncer à cette pratique barbare ancestrale se voient proposer des financements pour démarrer une autre activité lucrative.

2) Action sanctuaire

Le sanctuaire travaille à recueillir chaque ours traumatisé par des années de dressage et de danse macabre pour amuser les touristes. Deux vétérinaires spécialisés s'occupent de remettre les ours d'aplomb, leur état de santé après ces longues années de torture et de malnutrition étant déplorable. Une opération sous anesthésie permet de retirer la corde et de soigner leurs museaux blessés, purulents et souvent infestés d'asticots. Les ours sont ensuite placés en quarantaine pendant 90 jours dans un espace isolé et reçoivent un traitement préventif contre la rage, la tuberculose et la leptospirose. Analgésiques et antibiotiques sont administrés pendant la convalescence. Un cabinet vétérinaire bien agencé est à leur disposition. Des soigneurs leur apportent constamment soins, nourriture (diète scientifiquement étudiée à base de porridge, de pain complet, de fruits, de miel et de compléments vitaminés), foin et du matériel pour jouer. Certains ours sont même devenus aveugles suite aux graves carences alimentaires subies et demandent des soins particuliers.

 

3) Action cellule anti-braconnage

La cellule anti-braconnage de SOS Wildlife associée à One Voice s'est constituée pour démanteler les réseaux de trafiquants d'oursons en Inde et sauver ces derniers si possible avant qu'ils subissent d'irréparables mutilations. Depuis septembre 2003, SOS Wildlife et son partenaire ''One Voice'' enquêtent sur les braconniers indiens qui capturent des ours lippus.

 

Cette lutte porte ses fruits puisque 9 personnes ont été arrêtées en janvier 2004 et 7 oursons saisis et que 7 trafiquants viennent d'être arrêtés en mars 2005 dernier avec 5 oursons d'environ 3 semaines…

 

4) Action sauvegarde et protection de leur milieu naturel

Des oursons rescapés et destinés à être réintroduits dans leur milieu sauvage.

SOS Wildlife a tiré plus de 25 oursons des griffes des braconniers, autant de victimes qui ont échappé au sinistre destin d'ours danseur. Leur réintroduction dans leur milieu naturel fait partie des objectifs futurs de l'organisation. Le sanctuaire actuel d'Agra a une capacité d'hébergement d'une centaine d'ours. Il est prévu de l'agrandir de 100 acres, ce qui permettra de secourir et de réhabiliter 200 ours au total. SOS Wildlife, One Voice et Terre et Faune travaillent parallèlement à racheter des terres entourant un sanctuaire sauvage pour pouvoir recueillir un plus grand nombre d'ours et protéger un des derniers milieux naturels qui abritent cette rare espèce.

Un sanctuaire sauvage pour les ours à miel

Le centre de conservation et de sauvegarde des ours lippu sur le Plateau du Deccan dans l'état du Karnataka au sud ouest de l'Inde présente un biotope idéal pour la sauvegarde des ours sauvages avec ces cavernes, ces paysages rocailleux et ces énormes rochers qui font parties des plus vieux monolithes du monde. C'est une des seules régions qui présente une riche population d'ours sauvages en Inde, coexistant en plus avec toutes sortes d'espèces telles que léopards, hyènes, pangolins, porc-épiques, civettes, sangliers, black bucks, crocodiles et une riche avifaune. 
Cette région est sévèrement menacée par le minage illégal, les carrières, la chasse rituelle organisée et la rapide déforestation. Représentant l'un des derniers sanctuaires à ours d'Inde, elle doit être protégée de toute urgence.

Vous pouvez nous aider à changer leur vie

Terre & Faune a signé un contrat moral et financié avec les ours à miel en Inde avec son partenaire Wildlife SOS.

 50 US$ permettent de financer les premiers soins donnés à un ours venant d'être secouru. 
 250 US$ financent les soins apportés à un ourson rescapé pendant une année. 
 1'150 US$ suffiront pour sauver un ours et aider un gitan Kalandar à se reconvertir en changeant de profession. 
 35 US$ financent un mois d'entraînement pour un Kalandar. 
 25 US$ assurent la protection de 50m2 d'habitat à ours.

 

Avec ces dons, vous contribuerez à une œuvre inestimable :

 Sauver une espèce rare.
 Abolir la cruauté et la souffrance de tout être et ainsi préserver la dignité humaine.
Protéger les derniers espaces sauvages du sous-continent indien, avec toute l'importance écologique qu'ils représentent.

Date de dernière mise à jour : 02/10/2018